CHAM


CHAM
CHAM

CHAM AMÉDÉE DE NOÉ dit (1819-1879)

Tout semblait devoir contrarier la carrière à succès qui fut celle du satiriste Amédée de Noé, dit Cham: son père, le comte Louis de Noé, était pair de France, et Amédée avait des dispositions pour les mathématiques qui permettaient tous les espoirs. Le destin voulut qu’il échouât au concours d’entrée à Polytechnique, pour avoir, disait-il, laissé circuler une caricature de son examinateur. Après une vaine tentative de discipline au service du ministère des Finances, il s’incrivit à l’atelier de Charlet puis à celui de Delaroche. En 1839, sort sa première publication, Monsieur Lajaunisse, album caricatural, sans but et sans raison. Bêtises amusantes . Dépourvue de signature et plus remarquable par l’esprit que par le dessin, encore sec et emprunté, elle devait pourtant sa parution à l’initiative de Charles Philipon, créateur du célèbre journal satirique de l’époque, Le Charivari , auquel Cham allait collaborer à partir de 1843, lui donnant, trente-six ans durant, l’essentiel de sa production. C’est en 1840, avec sa première œuvre signée, Histoire de M. Jobard , qu’il use de son pseudonyme; à cette date aussi, son style graphique commence à s’étoffer, gagne de la force en se simplifiant, peut-être sous l’influence de Daumier. Un très vif succès accueille bientôt la parodie, qu’il donne à l’hebdomadaire Le Musée Philipon , du populaire roman d’Eugène Sue, Les Mystères de Paris , sorti en 1842. Il récidivera, par la suite, sur le thème du Juif errant . Mais la IIe République lui donnera, en 1847-1848, ses meilleurs sujets, les caricatures des grandes figures politiques du moment, croquées à l’Assemblée nationale et dans les clubs. L’écho fut retentissant; édités en albums, des titres tels que Études socialistes , Proudhon en voyage , Croquis politiques , et surtout L’Assemblée nationale comique purent à peine répondre à la demande. Pendant la Révolution de 1848, une édition parisienne de Punch (hebdomadaire satirique anglais), éditée par Le Charivari , fut entièrement illustrée par Cham. Car cet esprit éminemment parisien fut reconnu par l’Angleterre de Dickens et de Thackeray, et Illustrated London News comme Punch publièrent ses dessins. Et, si sa santé fragile (il souffrait de phtisie et en mourut) le porta à mener une vie plutôt sédentaire, aux limites de Paris, son esprit débordant de fantaisie lui fit également entreprendre, à partir de 1855, une carrière d’auteur dramatique vaudevillesque apprécié de ses contemporains (Le Serpent à plumes , opéra-bouffe, musique de Léo Delibes, 1864; Le Myosotis, aliénation mentale et musicale , musique de Charles Lecocq, 1866).

Cham
second fils de Noé. Selon la Bible (Genèse, 10), des descendants de Cham (V. Hamites) auraient peuplé l'Afrique.
————————
Cham(s)
population qui fonda le royaume Champa et dont des descendants subsistent dans le sud du Viêt-nam central où ils cultivent des rizières irriguées (env. 76 000 personnes). Ils sont hindouistes ou musulmans. Ceux qui vivent dans le S. du Viêt-nam et au Cambodge sont musulmans. Au Cambodge, on les appelle parfois "Khmers islam".

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cham — may refer to: Cham Albanians, also spelled as Çam, a people originating in northern Greece of Albanian descent Cham (Asia), a people living in Vietnam and Cambodia Cham language, the language of the Cham people Cham script, the script of the Cham …   Wikipedia

  • Cham — ist der Name folgender Personen: Alhaji Abdoulie Cham (* 1960), Politiker im westafrikanischen Staat Gambia Cham (Musiker) (* 1977), ein jamaikanischer Dancehall Musiker Ham (Bibel), Sohn Noahs in der Bibel Momodou Kotu Cham (* 1953), gambischer… …   Deutsch Wikipedia

  • cham|pi|on — «CHAM pee uhn», noun, adjective, verb. –n. 1. a person, animal, or thing that wins first place in a game or contest: »He is the swimming champion of our state. 2. a person who fights or speaks for another; person who defends or supports:… …   Useful english dictionary

  • Cham [1] — Cham (Ham), 2. Sohn Noahs, Vater des Chus, Mizraim, Put u. Kanaan. Einst sah er Noah trunken u. entblößt liegen; statt ihn zuzudecken, erzählte er es seinen Brüdern Sem u. Japhet, die ihn nun, rückwärts schreitend, zudeckten. Deshalb fluchte Noah …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cham — (ch[a^]m), v. t. [See {Chap}.] To chew. [Obs. or Prov. Eng.] Sir T. More. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cham — (k[a^]m), n. [See {Khan}.] The sovereign prince of Tartary; now usually written {khan}. Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cham — Cham, en langage Tartaresque, signifie autant que Seigneur: et n est proprement mot Turquesque, combien que les Turcs en usent, et prononcent Tchaam. Quand donc nous disons le grand Cham, ou Cam de Tartarie, c est à dire Le grand seigneur …   Thresor de la langue françoyse

  • Cham [2] — Cham, 1) Landgericht im baierischen Kreise Oberpfalz; 7 QM. mit 23,000 Ew.; bergig u. waldig, mit Flachsbau, Viehzucht u. Metallgewinn · entstanden aus der ehemaligen Markgrafschaft gleiches Namens. Die Markgrafen von Ch., auch Grafen von Vohburg …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cham — Cham, Pfarrdorf im Schweizercanton Zug, am Ausfluß der Lorza aus dem Zugersee u. an der Eisenbahn Zug Luzern; hat neue große Pfarrkirche, Papiermühlen, Kupferhammer, Viehzucht, Obst u. Landbau; 1350 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cham. — Cham., bei naturwissenschaftl. Namen Abkürzung für A. von Chamisso (s.d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon